Avis 60 jours
Avis de 60 jours,
c'est quoi la solution?
Que faire avec un avis de 60 jours
AVIS DE 60 JOURS: QUE FAIRE?

Quoi faire si je reçois un avis de 60 jours?

Avec les aléas de la vie, on ne sait jamais ce qui pourrait arriver et venir troubler votre équilibre financier plus ou moins précaire, comme la perte d’un emploi, un accident ou une maladie grave. Si l’un de ces événements survient et que vous avez soudainement du mal à honorer vos dettes, principalement votre prêt hypothécaire, il se pourrait que vous vous retrouviez bien vite avec un avis de 60 jours. Si c’est le cas, pas de panique! Tout n’est pas perdu et plusieurs solutions s’offrent à vous afin de rétablir la situation.

Le processus

Si vous recevez un préavis d’exercice d’un droit hypothécaire, c’est-à-dire un avis de 60 jours, des mains d’un huissier, c’est que vous êtes en défaut par rapport à l’un de vos engagements financiers. Le plus souvent, un tel préavis est émis lorsque vous avez un important retard dans le paiement de votre hypothèque, de vos taxes municipales ou encore de vos assurances. Cela dit, le préavis n’est pas toujours lié à un défaut de paiement, par exemple si vous avez utilisé une résidence à des fins commerciales, alors que ce n’est pas sa destination.

En émettant un avis, qui est inscrit au bureau des droits fonciers, votre créancier vous indique qu’il souhaite faire valoir sa garantie et la façon dont il a l’intention de le faire, par prise en paiement ou par vente sous contrôle justice par exemple. L’avis explique également le manquement à l’origine de son émission ainsi que les moyens de remédier à la situation avant le jugement du tribunal.

Remédier à la situation

Une fois que l’avis vous est remis, vous avez 60 jours pour trouver une solution. Il en existe plusieurs et vous devriez étudier chaque option avec soin. Vous pouvez contester la nature du défaut que l’on vous impute, si vous croyez que cela est injustifié, ou encore négocier avec votre créancier. Il se peut que vous trouviez facilement un terrain d’entente afin de rembourser les sommes dues.

Vous pouvez également consulter un syndic de faillite afin de savoir si certaines protections de la Loi sur la faillite s’appliquent à votre situation financière. Une consolidation de dettes ou une proposition du consommateur vous permettraient peut-être de réorganiser vos finances et de régler votre litige.

Pensez à un prêt privé

Pour éviter de perdre votre maison, il est crucial que vous arriviez à remettre votre dossier à jour auprès de votre créancier en payant ce que vous lui devez. Si vous ne disposez pas des liquidités nécessaires, vous pourriez hypothéquer votre maison en contractant un prêt temporaire équivalant jusqu’à 75 % de la valeur de votre résidence auprès d’un prêteur hypothécaire privé comme Clic Hypothèque.

Spécialisés en financement alternatif, nous pouvons vous présenter des solutions qui vous permettront de conserver un bon dossier de crédit et de remettre vos créances à jour. Nous proposons à notre clientèle des prêts à court terme avec des taux d’intérêt concurrentiels. Surtout, nous avons toujours une option financière adaptée à vos besoins et votre demande sera traitée rapidement.

Demande de prêt hypothécaire privé
Concours pour les courtiers - Gagnez un Voyage à la Havane

Concours pour les courtiers - Gagnez un Voyage à la Havane
Gagnez un Voyage à la Havane, pour participer, vous devez vous inscrire au programme Fidélité+ et nous référer un dossier de prêt alternatif.

- Jeudi, 25 janvier 2018