Nouvelles du domaine de l'hypothèque
NOUVELLES

Combien coûte une pénalité hypothécaire?

Combien coûte une pénalité hypothécaire?

Si vous vendez votre maison ou refinancez votre prêt hypothécaire avant la fin du terme, l’institution financière qui a émis le prêt pourrait vous imposer une pénalité hypothécaire, c’est-à-dire que vous devrez payer des frais supplémentaires. La pénalité hypothécaire dépend du type de prêt que vous avez contracté ainsi que du taux d’intérêt. Bien que payer des frais de pénalité puisse sembler un désavantage, il se peut tout de même que ce soit une bonne chose pour vous.


Prêt ouvert ou fermé?


C’est avant tout le type de prêt que vous avez qui déterminera si vous devrez payer une pénalité ou non. Un prêt ouvert vous permet de rembourser ou de refinancer votre hypothèque à tout moment, ce qui signifie que vous n’avez pas de pénalité si vous le faites avant la fin du terme.


Ce n’est que si vous avez un prêt fermé que vous devrez payer des frais supplémentaires pour rembourser ou refinancer votre hypothèque avant l’échéance.


Taux fixe ou variable?


La valeur de la pénalité hypothécaire à payer est déterminée par le taux d’intérêt en vigueur pour le prêt. Dans le cas d’un taux fixe, il peut s’agir de trois mois d’intérêts sur le montant remboursé ou du différentiel de taux d’intérêt entre celui établi dans le contrat et celui affiché par la banque ou le prêteur hypothécaire privé au moment du remboursement. Sachez que vous paierez toujours le montant le plus élevé des deux; il est donc préférable de vous informer sur la façon de calculer la pénalité.


Pour ce qui est du taux variable, les institutions financières appliquent généralement une pénalité équivalant à trois mois d’intérêts.


Pourquoi payer une pénalité?


À première vue, payer une pénalité hypothécaire est désavantageux lorsque vous souhaitez rembourser ou refinancer votre prêt hypothécaire. En effet, cela signifie que vous devez débourser des frais supplémentaires pouvant représenter plusieurs centaines de dollars, grugeant ainsi vos profits dans le cas de la vente de votre propriété.


Toutefois, il peut être profitable de payer cette pénalité si votre objectif est de refinancer votre prêt hypothécaire à un taux d’intérêt inférieur. À long terme, vous ferez des économies et récupèrerez la somme payée en frais de pénalité.


Par exemple, supposons que vous ayez contracté un prêt privé pour acheter votre résidence, car votre dossier de crédit ne vous permettait pas de faire une demande auprès d’une institution financière traditionnelle. Après deux ans, votre cote de crédit est rétablie et vous envisagez de faire une nouvelle demande auprès d’une banque, dont le taux d’intérêt est largement inférieur à celui de votre financement hypothécaire privé.


Comme votre prêt n’arrivera à terme que dans un an, il est probable que le créancier du premier prêt exige des frais de pénalité. Vous choisissez de le refinancer quand même, car cela vous permettra d’économiser sur vos versements mensuels.


Chez Clic Hypothèque, c’est que nous nous proposons de faire : vous offrir une hypothèque privée à un taux d’intérêt concurrentiel, lorsque les banques traditionnelles refusent de vous prêter. Notre objectif est de vous aider à redresser votre dossier de crédit et nous vous aiderons même à obtenir un nouveau prêt auprès d’une banque lorsque votre situation sera rétablie.

Demande de prêt hypothécaire privé
Concours pour les courtiers - Gagnez un Voyage en Californie

Concours pour les courtiers - Gagnez un Voyage en Californie
Gagnez un Voyage à la Havane, pour participer, vous devez vous inscrire au programme Fidélité+ et nous référer un dossier de prêt alternatif.

- Mardi, 4 septembre 2018